bouton-particulier.png           bouton-professionnel.png



Coronavirus – covid-19

*** Aidez vos proches en partageant cet article ;)

Je n’avais pas encore communiqué sur ce thème, alors je vais vous apporter mes lumières.

En sachant que mes lumières restent les lumières d’un terrien incarné, il n’y a pas de vérité absolue, il n’y a que des perceptions, et je vous partage donc la mienne.

D’ailleurs, en parlant de perception, elle ne peut pas être la même selon si vous êtes confiné à la maison, dispensé de travail pour X raisons, ou si vous êtes dans le feu de l’action, personnel hospitalier, ou encore si vous êtes, vous ou un membre de votre famille très proche, touché par le virus.

Déjà sachez qu’un virus fait du mal uniquement sur les personnes dont les cellules sont polluées à l’avance, puisque la maladie n’est qu’un nettoyage du corps physique, après des années, voire des décennies, de malbouffe et de sacrifice de sa vie au détriment de quelqu’un ou quelque chose.

Donc ici et maintenant, il s’agit simplement d’une conséquence visible dans la matière, qui découle d’une cause qui remonte à bien des décennies en arrière, pour le malade atteint.

Cet événement est accentué par la peur, parce que le focus médiatique et politique porte sur la maladie et la mort.

En plus, comme plus de 90 % de la population remplit sa gamelle de sucres lents, pâte, riz, patates, pain, pizzas, toute cette colle qui accentue la peur… à voir la razzia dans les supermarchés !

Alors pour ceux qui consomment encore ces produits générateur de peur, je vous invite à regarder cette vidéo de toute urgence…

Le mal fait des féculents

Alors ici, je veux principalement m’adresser à toutes ces personnes que je vois sur les réseaux sociaux qui ne font que râler, critiquer, juger les décisions et les comportements des autres…

Déjà la situation actuelle, aujourd’hui, n’a rien à voir avec ce qui s’est passé il y a 80 ans en arrière.

Nous ne sommes pas bombardés, nos habitats ne vont pas être détruits, nous n’aurons pas tout à reconstruire, nous sommes juste confinés dans un maximum de confort, et de surcroît par un temps lumineux, c’est meilleur pour le moral.

Pourquoi vous souffrez, pourquoi vous avez peur ?

Déjà, comme évoqué, l’alimentation, même moi je ne suis pas encore 100 % clean là-dessus, nous sommes des frugivores, nous n’avons pas de système digestif pour la viande, et tout ce qui est cuit.

Nous ne devrions manger que du cru et du vivant.

C’est-à-dire que votre morceau d’aliment, vous le jetez dans la nature, s’il attire les abeilles, il est bon pour vous.

S’il attire les asticots, il est néfaste pour votre santé, tout simplement.

Plus on va manger du mort, plus nous allons devenir lourd, plombé, fatigué, manque d’entrain, manque de motivation, et le système immunitaire fragilisé, ce qui va développer des pathologies et nous rendre vulnérable face aux virus qui courent, ou aux épidémies.

L’idée est donc d’en prendre conscience, de changer ses habitudes, et de faire de mieux en mieux chaque jour.

Je vous invite à regarder la vidéo complète de mon interview d’Irène Grosjean :

Interview complète de Irène Grosjean

Alors maintenant, la malbouffe, ce sont les industriels, c’est le monde de l’argent.

Ce monde de l’argent, qui est toxique pour notre santé physique, comme on vient de le voir, mais également pour notre santé psychique.

Nous sommes conditionnés pour consommer à gogo, et par conséquent nous allons toujours courir après le temps, se prostituer pour gagner toujours plus, et ensuite, il faudra encore consommer pour s’acheter des médicaments, ou consommer des activités de bien-être pour se faire du bien, bref c’est la spirale infernale.

Plus on en a, plus il nous en faut, et jamais nous sommes heureux.

Je vous rappelle que le bonheur il est ici et maintenant, dans l’instant présent, voir cet article :

Ici et maintenant, c’est la base du bonheur

Alors qu’est-ce qui se passe quand nous partons en couille ?

Nous sommes des êtres spirituels, nous avons choisi cette incarnation pour nous élever vibratoirement.

C’est-à-dire sortir du jugement, apprendre à s’aimer, à se respecter, à s’affirmer, et se reconnecter à l’amour divin.

Quand nous courons après le temps, nous faisons le contraire de ça.

Par conséquent, nous attirons à nous l’opposé pour nous faire prendre conscience que nous sommes à côté de notre choix d’incarnation, nous attirons donc la souffrance.

À titre individuel, chacun prend conscience au moment opportun, pour dire « STOP, je suis à côté de la plaque, je me remet dans le chemin, et tout ira bien. »

C’est ce qui m’est arrivé le 2 mai 2016, et comme je n’avais pas encore compris, on m’en a remis une couche le 15 mars 2017.

Depuis, je vis l’instant présent à chaque instant, je vire tout les contraintes de ma vie, je ne fais que ce que j’aime, et l’abondance se démultiplie de jour en jour.

Pour mémoire, nous sommes énergie, et tout est énergie, y compris l’argent, par conséquent plus nous montons en énergie, moins nous avons besoin d’aller chercher quoi que ce soit en extérieur, tout vient à nous tout seul.

Sur le plan collectif, vu que beaucoup de personnes savent, mais personne ne fait (ça vous parle ?), au bout d’un moment l’égrégore est tellement puissant, qu’il créé un événement mondial.

C’est comme ça qu’on trouve les guerres, et nous sommes aujourd’hui en situation de guerre.

La bonne nouvelle, c’est qu’après chaque guerre, il y a la phase de reconstruction, c’est le plein emploi, les gens sont main dans la main, et moins dans la course contre le temps.

Quand tout va rentrer dans l’ordre en juin, il y aura eu des prises de consciences colossales.

Parce qu’aujourd’hui tout le monde était dans la course, et la vie se stoppe brutalement du jour au lendemain, alors tous ceux qui ne sont pas bien ancrés, forcément ils ont été projetés.

C’est comme si la terre s’arrêtait de tourner en 5 minutes, avec la synergie, nous serions tous projetés je ne sais où.

C’est comme une voiture qui doit piler sec devant un obstacle, et cet exemple va vous parler mieux.

Il y a ceux qui ont déjà commencé à faire du travail sur eux, qui sont ancrés, qui sont dans l’instant présent, qui sont dans leur passion, qui sont détachés du schéma temps contre argent, c’est l’équivalent d’une voiture qui se traîne à 5 à l’heure…

Et puis il y a ceux qui sont toujours dans la critique, dans le jugement, à courir comme des fous dans tous les sens, sans capter que ce sont des « êtres » humains et non des « faires » humains… ils suivent tout simplement le monde de con-sommation, de con-paraison, de con-trole, de con-petition, ce sera l’équivalent d’une voiture en excès de vitesse, 150, voir 180 à l’heure, sur l’autoroute, sans regarder le décor….

Et d’un seul coup, la vie immobilise tous les véhicules en même temps d’un claquement de doigts.

Je vous laisse donc imaginer par vous-même qui va ressentir quoi…

Celui qui est sorti du jugement, qui va un pas après l’autre, à son rythme, en se respectant, ne ressent aucune émotion négative et aucune peur aujourd’hui.

Celui qui était en excès de vitesse, forcément, il se retrouve perdu au milieu d’un décor qu’il ne connait pas, parce qu’il ne l’avait jamais même regardé.

Et c’est là que l’on voit que la vie est super bien faite.

Plus vous êtes ancré, plus vite cet événement se stabilise, devient un fait du passé, vous relativisez facilement, et vous commencez à projeter l’avenir sereinement, avec de nouvelles résolutions, en savourant l’instant présent.

Moins vous êtes ancré, plus vous êtes dans le speed, plus vous avez eu mal et peut-être vous êtes encore dans la douleur et la souffrance, et c’est donc tout simplement une invitation à vous reconnecter dans votre cœur, à recenser vos valeurs fondamentales, et à vous mettre en accord avec qui vous êtes.

Ce qui est positif, c’est que Gaïa respire.

Ce qui est positif, c’est que de plus en plus d’humains prennent conscience que l’humain est le virus de la planète, et c’est l’humain qu’il faut éradiquer pour que notre planète ne se finissent pas sans vie.

Ce n’est pas ici de la politique, on n’est pas en train de monter une liste verte, on parle ici d’une prise de conscience que nos ressources sont épuisées dès le mois d’août, que les abeilles disparaissent, que tout est pollué, que les humains jettent leurs plastiques partout dans la nature, l’humain est pourri !

Les fumeurs jettent leurs mégots dans la rue, dans les bouches d’égout, ça finit dans la mer…

Lors de pique-niques, les déchets restent à terre, comme des sauvages…

Nous achetons beaucoup plus de bouffe que nous en avons besoin, et de très mauvaise qualité… et on en jette à gogo !

Il y a de plus en plus de croisiéristes, des gens dans les avions, ça pollue de façon inconsidérée…

La mondialisation nécessite des frets qui polluent la planète…

Certains employés font des kilomètres pour aller se fermer dans un bureau pour faire des réunionites, que ça peut se faire en visioconférence…

C’est donc en étant à l’arrêt, que nous pouvons prendre conscience que nous pouvons nous satisfaire du minimum, et nous pouvons vivre différemment, en polluant moins, en respectant la nature…

Et pour finir, vous savez que pour sortir d’un conditionnement inconscient, nous passons par les mantras, et si vous n’avez pas encore décrypté, évitez de prononcer le nom de ce virus :

« Corps on a virus »

Je vous souhaite le meilleur, prenez soin de vous, et jouez le jeu sur les recommandations pour protéger vos proches.

Eveillez plutôt leur conscience pour une meilleure alimentation, reprendre la joie de vivre, pour remonter les énergies, et augmenter ainsi leurs défenses immunitaires.

Stéphane

Pour une autre perspective, voici un partage de Nana, l’art d’être Soi :

: Univers, Pourquoi me mettre dans le pangolin ?

: Cet animal, Corona, est en voie d’extinction. Et pourtant les hommes continuent de le braconner et de le manger. … Ce sera la 1ère étape de ma leçon.

: D’accord Univers. Pourquoi tu veux que ça commence en chine?

: La chine est le symbole de la mondialisation et de la production de masse petit. Ce pays est surpeuplé, il produit en masse et pollue en masse…

: C’est vrai univers… Mais en même temps c’est parce que les autres pays y ont un intérêt financier aussi non ?

: Oui petit c’est pour cela que ta mission va être de te répandre partout dans le monde, et principalement dans tous les pays concernés par ce système, l’Europe, les US, les pays producteurs de pétrole…

: Quelle forme vas tu me donner univers ?

: Celle d’un virus qui va principalement infecter les voies respiratoires.

: Mais pourquoi univers ?

: petit, vois tu de nos jours, les hommes mettent en danger la planète. La pollution est devenue trop importante mais l’humanité n’en mesure pas l’ampleur. Quoi de plus symbolique que la respiration petit, tu comprends ?

: Oui mais ça veut dire que je vais être dangereux univers ?

: Tu ne le seras pas plus que plein d’autres maladies existantes petit, et tu le seras bien moins que la pollution elle même qui génère des milliers de morts ! Mais la différence c’est que toi, tu seras visible…

: D’accord univers. Mais tu crois que ça va marcher ton truc là alors, je comprends pas comment ?

: Tu as raison petit. C’est pour cela que je vais te rendre très contagieux. Tu vas vite te propager. La vitesse de propagation sera bien supérieure à ta dangerosité.

: Ok mais alors si je suis pas si dangereux, tu crois qu’ils vont avoir peur de moi ?

: Oh petit oui fais moi confiance. C’est sur cela d’ailleurs que je compte pour faire évoluer les mentalités : la peur. Ce n’est que quand l’homme a peur, qu’il peut changer ensuite…

: Tu crois ?

: Oui petit, et je vais ajouter tout un contexte pour amplifier la peur et les prises de conscience.

: Quoi univers…?

: La peur va tellement prendre le dessus que l’on confinera les gens chez eux tu verras. Le monde sera à l’arrêt. Les écoles seront fermées, les lieux publics, les gens ne pourront plus aller travailler. Les croisières, les avions, les moyens de transport seront vides..

: oh la la, Univers, tu vas loin, mais qu’espères tu de cela ?

: que le monde change petit ! Que Terre mère soit respectée ! Que les gens prennent conscience de la bêtise humaine, des incohérences des modes de vie et qu’ils prennent le temps de réfléchir à tout cela … Qu’ils arrêtent de courir, découvrent qu’ils ont une famille et des enfants et du temps avec eux. Qu’ils ne puissent plus recourir aux suractivités extérieures car elles seront fermées. Se reconnecter à soi, a sa famille, ça aussi, petit, c’est essentiel…

: Ok mais ça va être dangereux, l’économie va s’effondrer….

: Oui petit, il y aura de grosses conséquences économiques. Mais il faut passer par la. C’est en touchant à cela aussi que le monde je l’espère va prendre conscience de ses incohérences de fonctionnement. Les gens vont devoir revenir à un mode de vie minimaliste, ils vont devoir retourner au local, et je l’espère à l’entre aide..

: Comment vais je me transmettre ?

: par le contact humain.. Si les gens s’embrassent, se touchent…

: bizarre univers là je ne te suis pas, tu veux recréer du lien mais tu éloignes les gens ?

: Petit, Regarde aujourd’hui comment les hommes fonctionnent. Tu crois que le lien existe encore ? Le lien passe par le virtuel et les écrans. Même quand les hommes se promènent, ils ne regardent plus la nature mais leur téléphone… A part s’embrasser il ne restait plus grand chose du lien… alors je vais couper ce qui leur restait de lien et je vais exagérer leur travers … en restant confinés chez eux, fort à parier qu’au départ ils se régalent des écrans mais qu’au bout de plusieurs jours ils satureront… lèveront les yeux.. découvriront qu’ils ont une famille, des voisins … et qu’ils ouvriront leur fenêtre pour juste regarder la nature …

: tu es dur Univers, tu aurais pu alerter avant de taper aussi fort…

: mais corona, avant toi j’ai envoyé plein d’autres petits … mais justement c’était trop localisé et pas assez fort…

: tu es sur que les hommes vont comprendre cette fois alors ?

: je ne sais pas corona… je l’espère… mère terre est en danger… si cela ne suffit pas, je ferai tout pour la sauver, il y a d’autres petits qui attendent … mais j’ai confiance en toi Corona… et puis les effets se feront vite sentir … tu verras la pollution diminuera et ça fera réfléchir, les hommes sont très intelligents, j’ai aussi confiance en leur potentiel d’éveil… en leur potentiel de création de nouveaux possibles … ils verront que la pollution aura chuté de manière exceptionnelle, que les risques de pénurie sont réels à force d’avoir trop délocalisé, que le vrai luxe ce n’est plus l’argent mais le temps… il faut un burn out mondial petit car l’humanité n’en peut plus de ce système mais est trop dans l’engrenage pour en prendre conscience… à toi de jouer…

: merci Univers… alors j’y vais … Texte de Nana, l’Art d’être Soi

image_pdfimage_print
*** Aidez vos proches en partageant cet article ;)


bouton-particulier.png           bouton-professionnel.png